08Mar

Les Décisionnaires

La violence que la société nous impose chaque jour, en nous incitant à vivre des vies bien rangées pour faire fonctionner le système (réduisant ainsi l’individu à sa seule condition de membre d’une communauté), est celle que l’on cherche à imager dans Les Décisionnaires.

Le mécanisme de prise de décision est extrêmement intéressant à étudier et pose question sur la nature humaine : avant chaque décision, un doute existe. “Choisir, c’est renoncer”, disait André Gide. Alors qu’on n’a qu’une seule chance de réussir sa vie, faire le mauvais choix peut s’avérer horrible. Pour autant, la vie ne supporte pas l’inertie. “L’essentiel est de faire un choix, car il est plus avantageux de croire en ses forces et d’avancer que de stagner dans l’incertitude.”